Accueil > Entreprises & services >

Plume d’Avion

29710  Plozévet
Tel 06 82 34 54 74
Fax

email

Le site internet

Natif de Quimper (Finistère) mais vivant à Plozévet depuis 2005, Laurent, 39 ans, est un « éternel autodidacte », selon ses propres mots. Passionné de surf, mais aussi de musique et d’art, il décide en 2013 d’ouvrir son atelier de shaper.

Ce mot anglais désigne celui qui façonne le shape, la forme de la planche. Bientôt trois ans que Laurent propose des planches de surf fabriquées de manière artisanale, sur commande et selon les aspirations des clients.

Face à l’industrie du surf et des grandes marques, Laurent promeut l’artisanal. Le fait main. En prenant son temps. Son credo : « Je fabrique les planches que j’aime surfer. »

Il s’essaie aux techniques de fabrication dès ses débuts en surf dans les années 1990, avec la volonté de se procurer d’autres formes, d’autres sensations que celles des planches répandues à cette époque. Loin des grandes tendances, il développe un style, basé sur le plaisir de la glisse, l’originalité avec en même temps la recherche du bel objet.

Poésie colorée
Ce côté artistique apparaît sur la décoration de ses planches, qu’il colore avec de la résine teintée, agrémente de dessins et tampons de sa création. Le résultat est « un compromis entre mes affinités et les requêtes des clients. » Le mot plume évoque un côté aérien, léger, organique et poétique. L’ajout « d’avion » donne selon lui un ton décalé, presque absurde, qui « tranche avec le côté sérieux du surf, milieu qui manque parfois d’autodérision. »

Les étapes de fabrication d’une planche sont longues et contraignantes. Les périodes de ponçage et de séchage lui permettent de travailler plusieurs projets en même temps.

Son atelier est partagé entre la salle de shape et la pièce de séchage, où il range également ses derniers travaux. Il évalue le temps de travail par planche à « environ 10 à 15 heures, en fonction de la taille et des décorations effectuées. »

Son activité croît, avec une demande qui s’étend parfois hors de Bretagne. Le domaine est en plein essor, avec un fort engouement pour le surf. Il reste cependant seul aux commandes de son atelier, simplement aidé par un associé, Vincent Guilbaud, pour les réparations de planches.

Par son travail et sa connaissance des vagues locales, Laurent veut avant tout procurer une bonne glisse. « L’esthétique de l’objet vient après son côté fonctionnel. »

Pragmatique certes, même si, le ton posé, patient, il avoue tout sourire : « Je suis un rêveur. »

Source Ouest-France

1 vidéo

Page MAJ jeudi 25 août 2016

Fil d'info

Carte des webcams

Carte des webcams en Finistère

Contact

Finistère 360°

4 rue du 19 mars 1962
29000 Quimper