Accueil > Ports & Escales >

Logonna Daoulas - Pors Beac’h

Pors Beac’h, « le Woodstock de la mer »

Alliant la passion de la voile traditionnelle et l’attention portée à l’accueil des équipages, les Fêtes maritimes ont conquis Pors Beac’h en 1980, avant de rallier Douarnenez puis Brest en 1992. Pors Beac’h est, depuis ce temps, surnommé le « Woodstock de la mer ».

Atterrir

Situé sur la rive gauche de la rivière de Daoulas, à 1 mille dans l’est de la pointe du château, Pors Beac’h est un bon abri en général bien que plus exposé par vent d’Ouest ou Nord-est. L’accès est praticable à toutes les marées sauf à basse mer de vives eaux exceptionnelles.
Attention à serrer la rive sud de l’embouchure (bouchots de moules au nord)

6 mouillages visiteurs


Afficher Logonna Daoulas - Pors Beac’h - Atterrir sur une carte plus grande

Services


Afficher Logonna Daoulas - Pors Beac’h - Services sur une carte plus grande

A voir, à faire

Richesses culturelles et patrimoniales

Culture de coquillages

Riches en gisements d’huîtres plates, les estuaires du Camfrout et de la Mignonne ont fait l’objet de dragages intensifs jusqu’au milieu du XIXe siècle, jusqu’à l’épuisement de la ressource. Comme le soulignent Jacques et Ronan Guillet, dans leur superbe ouvrage, L’ostréiculture en Bretagne, de 1850 à nos jours, « en 1841, des bateaux étrangers au quartier et venant parfois de fort loin se livrent au dragage des huîtres en rade, alors que jusque là, il s’agissait d’un privilège des pêcheurs du lieu ». Dans les années 1960, les marins-pêcheurs logonnais fondent la Société coopérative ostréicole de Logonna. Un grand hangar est construit à Pors Beac’h. Deux ostréiculteurs perpétuent aujourd’hui cette tradition, l’un basé à la pointe du Château, le second à Pors Beac’h. La production de moules a commencé, bien plus récemment, en 2005. L’un des mytiliculteurs est situé à Pors Beac’h.

Les trois roses du château de Rosmorduc

C’est en 1545, que s’élève sur une motte féodale, rive droite du Camfrout, dissimulé dans les feuillages, le château de Rosmorduc. En 1710, les Rosmorduc s’établissent au château de Kerazan à Loctudy, près de Quimper. Le château de Logonna-Daoulas devient pavillon de chasse. Au cours de la Révolution, il est vendu puis transformé en bâtiments de ferme. La famille Rosmorduc le recouvre au XIXe siècle. Place de l’Eglise, un manoir de style Renaissance bretonne, en pierres de Logonna, est une ancienne dépendance du château. Les armoiries de la famille Rosmorduc sont « d’argent à trois roses de gueules ».

Richesses naturelles

La blondeur de la pierre de Logonna

Au XVIIe siècle, Logonna-Daoulas acquiert une certaine notoriété grâce à l’exploitation de deux gisements de pierre. Il s’agit, dans le premier cas, de la kersantite, qui n’est pas un granit mais un lamprophyre que l’on trouve au fond de la rade de Brest, à L’Hôpital-Camfrout, à Loperhet ainsi qu’à Logonna. Le second gisement est un feldspath de couleur ocre, plus connu sous le nom « pierre de Logonna ». Celle-ci est extraite des carrières du Roz depuis le XVIe siècle. Le cloître de Daoulas du XIIe siècle est un bel exemple de réalisation en pierre de Logonna. Le calvaire de Plougastel-Daoulas, l’un des plus beaux de Bretagne, exprime un contraste saisissant entre la pierre blonde du soubassement et le kersanton sombre des sculptures.

De Pors Beac’h à la rivière de Daoulas

En juin 2010, le tronçon manquant du sentier côtier Pors Beac’h-l’anse de Prat Mil Pont a été ouvert. Cette portion permet de rejoindre le sentier côtier de Daoulas qui se prolonge jusqu’au quai en centre-bourg.

Liens utiles

Mairie de Logonna-Daoulas

  • Chalutier au mouillage JPG
  • La Pointe du Chateau JPG
  • Les ostreiculteurs Porz Beach JPG
  • Porz Beach et la riviere de Daoulas JPG
  • Porz Beach JPG

Page MAJ lundi 20 février 2017

Carte des webcams

Carte des webcams en Finistère

Contact

Finistère 360°

4 rue du 19 mars 1962
CS 92005
29018 Quimper