Accueil > Finistère 360°, Tourisme, Nautisme et Territoires > Espace Pro / Presse > Livre Bleu >

Livre Bleu 2015-2020 : la filière nautique relève le défi

Le Livre Bleu est, depuis 1986, le document d’orientation stratégique pour le développement du nautisme dans le Finistère. La construction du 5e Livre bleu a été lancée à l’automne 2013 par le Conseil départemental, présidé par Pierre Maille et par Nautisme En Finistère, présidé par Nathalie Conan-Mathieu.

L’objectif était de définir la stratégie de développement de la filière nautique en Finistère et d’écrire un plan d’action départemental pour la période 2015-2020, avec l’ensemble des collectivités concernées, des acteurs et partenaires du nautisme, dans un contexte qui a fortement évolué : crise économique qui perdure, changement dans les attentes des différents publics et clientèles, concurrence exacerbée, évolutions plus endogènes du nautisme, baisse des financements publics, …

Faisant appel de façon exemplaire à une contribution active de tous, acteurs de la filière, représentants des collectivités et institutions, ces travaux du 5e Livre bleu se sont déroulés suivant 3 phases :

  • La réalisation de l’état des lieux qui, d’octobre 2013 à février 2014, a compté 30 réunions réparties sur 10 groupes de travail et qui s’est achevée par un Congrès de 220 personnes le 20 février.
  • L’élaboration du projet stratégique qui, de février à juillet 2014, a mobilisé durant 6 réunions un groupe exploratoire de 20 personnes et qui s’est conclu par un séminaire ouvert aux acteurs le 22 mai.
  • Enfin l’écriture du plan d’actions qui, menée de septembre à février 2015 a comporté un forum internet, 5 rencontres des collectivités et des acteurs par Pays, un séminaire « Ateliers-Débats » qui a réuni près de 150 participants le 23 octobre 2014.

4 Principes – 7 enjeux

Le 5e Livre bleu est porté par 4 principes :

  • Un nautisme porteur d’identité pour les finistériens
  • Un nautisme vecteur de développement économique
  • Un nautisme décloisonné
  • Un nautisme inscrit dans le territoire

Il s’articule autour de 7 enjeux :

  • Enjeu 1 : Rendre les pratiques nautiques plus attractives et plus accessibles
  • Enjeu 2 : Se donner les moyens de développer l’offre
  • Enjeu 3 : Positionner le nautisme parmi les secteurs moteurs de l’image du Finistère et de son positionnement touristique
  • Enjeu 4 : Rendre la plaisance plus motrice pour l’économie et pour les ports
  • Enjeu 5 : Conforter et développer la filière productive du nautisme finistérien (construction, équipements, négoce et maintenance, ingénierie et études)
  • Enjeu 6 : Associer le développement du nautisme à une gestion durable de l’environnement
  • Enjeu 7 : Fédérer autour du nautisme les acteurs et les territoires nécessairement sur une organisation renouvelée des prestataires d’activités encadrées.

La filière nautique finistérienne

La filière nautique finistérienne est une richesse pour notre département, haut lieu de la pratique nautique en Europe.

Le Finistère, fort de ses 1 200 km de côtes, accueille en effet 316 000 participants chaque année dans ses structures nautiques, près de 26 900 bateaux de plaisance dans ses 153 ports et zones de mouillage et plusieurs dizaines de milliers de pratiquants individuels dans ses très nombreux sites de pratique libre.

Mais c’est aussi toute une filière économique qui est adossée à cette pratique : avec ses 233 centres nautiques et écoles de sports de glisse, ses 508 entreprises dans la construction, la maintenance, les services, le négoce, et ses 14 ports structurants, la filière nautique finistérienne représente 3 808 emplois équivalent temps plein.

Au total, ce sont plus d’un millier de structures nautiques, entreprises, collectivités et associations qui font du nautisme de cette filière complémentaire et interdépendante l’un des piliers économiques, sociaux et culturels du développement du Finistère.

PNG - 27.9 ko

Un plan d’actions novateur au service d’une stratégie ambitieuse

Des choix forts pour un nouveau modèle de développement

Le positionnement stratégique du 5e Livre Bleu articule consolidation et capitalisation des actions menées depuis plusieurs décennies pour développer la filière nautique dans le Finistère et nouveaux axes de développement afin de répondre aux enjeux identifiés.

La notion d’identité maritime du Finistère est au cœur de la démarche stratégique, portée par des valeurs affirmées depuis longtemps - accomplissement de soi, solidarité, engagement collectif - et des ambitions partagées - un nautisme partie prenante de la vie des territoires et de leurs habitants, un nautisme porteur d’image pour le Finistère.

Dans une filière très composite et qui regroupe plus d’un millier d’acteurs, renforcer la cohésion de l’action, décloisonner et créer des ponts entre les différents secteurs d’activité, favoriser la solidarité et la mutualisation au travers du projet collectif constitue le moyen de faire durablement du nautisme un vecteur de développement économique, social et environnemental, pour les territoires du Finistère.

Dans un contexte économique difficile et une situation mouvante, le modèle de développement du nautisme était à réinventer : c’est le sens du projet stratégique porté par la filière.

Nautisme en Finistère est l’outil naturel à même de piloter sa mise en œuvre, au côté du Conseil départemental, des acteurs, des collectivités, des territoires du Finistère.

Les principales innovations du 5e Livre Bleu

  • Ramener les valeurs de solidarité et d’engagement collectif, de partage, au cœur des pratiques nautiques : le nautisme est un vecteur incontournable de l’identité et de la culture maritime finistérienne, et l’apprentissage de la mer en bateau collectif et en voilier habitable est porteur de ces valeurs, constituent le socle d’une plaisance renouvelée et présente des atouts économiques en particulier dans le cadre des pratiques scolaires et touristiques.
  • La territorialisation de l’action et le nécessaire rapprochement avec les acteurs du tourisme se concrétisent notamment dans le cadre des Espaces Mer, outil de développement touristique et économique, mais également de repositionnement de l’offre nautique au plus près de l’attente des publics
  • Le Finistère, berceau des pratiques nautiques dans un cadre scolaire, affiche une ambition majeure dans ce domaine : développer considérablement un volume de pratique déjà sans équivalent ailleurs. L’enjeu est de faire naître la vocation des futurs pratiquants, plaisanciers, professionnels et champions qui porteront la filière demain. Relever ce défi implique de travailler encore davantage avec les acteurs de l’enseignement, de diversifier les pratiques possibles dans le cadre scolaire (nouveaux supports, nouveaux produits), d’encourager l’accès à ces pratiques dans l’intérieur du département, de travailler à l’harmonisation des politiques locales et enfin de faciliter l’accueil des enfants dans les structures nautiques.
  • La plaisance connaît en France une crise économique et identitaire sans précédent. Les ports de plaisance du Finistère doivent se réinventer, s’adapter aux nouvelles pratiques et attentes des plaisanciers : le Livre bleu propose un modèle fondé sur la montée en puissance des services et du positionnement commercial des ports plutôt que sur une démarche de construction et d’équipement. L’effort sera ainsi réorienté vers les ports proposant une offre de qualité, orientée vers les plaisanciers du Finistère et d’ailleurs, que leurs bateaux soient à poste à l’année ou de passage. Pour l’ensemble des équipements, la priorité sera donnée à la recherche de modèles de fonctionnement et de développement durables, tant d’un point de vue environnemental qu’économique et touristique.
  • Le dynamisme économique de la filière nautique repose en grande partie sur l’expertise, le dynamisme et la créativité des entrepreneurs : il est indispensable d’offrir des conditions d’environnement économique favorables aux entreprises et de les accompagner davantage dans leur développement, en encourageant l’innovation, en favorisant leur accueil dans les ports et les zones d’activités dédiées à l’économie maritime, en menant des actions mutualisées pour leur permettre d’accéder à de nouveaux marchés et en créant les outils permettant de sécuriser leur développement.
  • Parallèlement, le cadre territorial et politique dans lequel évolue la filière va évoluer en symbiose avec cette nouvelle stratégie, par l’adaptation des dispositifs d’aide et d’accompagnement du Conseil départemental, la montée en puissance des collectivités locales dans les projets de développement du nautisme et l’évolution du fonctionnement et des missions de Nautisme En Finistère.

Page MAJ lundi 20 février 2017

Fil d'info

Carte des webcams

Carte des webcams en Finistère

Contact

Finistère 360°

4 rue du 19 mars 1962
29000 Quimper